Une question d'équilibre ?

avoir une alimentation saine

Sommaire

Après avoir fait un tour d’horizon des troubles du comportement alimentaire dans le dernier article, il paraît important aujourd’hui de mettre en lumière les principes d’une alimentation saine : comment, pour qui mais surtout pourquoi adopter une bonne hygiène de vie est si important ? 

Comment se définit une alimentation saine ?

L’Organisation Mondiale de la Santé définit une alimentation saine comme étant diversifiée, constituée notamment de fruits et légumes, légumineuses, céréales complètes et noix incluant peu de composants présentant un risque pour la santé (tels que les sucres simples, sel et matières grasses). Une alimentation saine aide à se protéger à la fois contre toutes les formes de malnutrition mais aussi contre les maladies non transmissibles comme le diabète, les cardiopathies, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et certains cancers.

Les principes de base de ce qui constitue un régime alimentaire sain demeurent les mêmes, quels que soient les caractéristiques individuelles (âge, sexe, mode de vie et degré d’activité physique), le contexte culturel, les aliments disponibles localement et les habitudes alimentaires.

En outre, l’alimentation évolue avec le temps et elle est influencée par de nombreux facteurs sociaux et économiques qui se combinent de façon complexe pour façonner les habitudes alimentaires de chaque personne. Parmi ces facteurs, on peut citer les revenus, le prix des aliments, les préférences et les croyances individuelles, les traditions culturelles ou encore les aspects géographiques et environnementaux.

*informations issues de l’OMS et de l’APRIFEL

Retrouvez
nos spécialistes

Rendezvous Equilibre vous propose de prendre rendez-vous en ligne (inscription gratuite sur la plateforme) auprès de spécialistes référencé.e.s sur la plateforme.

Pourquoi peut-il y avoir du contrôle dans l'alimentation ?

Lorsque l’on est obnubilé.e par une alimentation saine, on peut tomber aussi dans certains travers voire maladies comme l’anorexie, la boulimie ou encore l’hyperphagie. Souvent en quête du corps dit parfait, il est malheureusement possible de tomber dans le contrôle à tout prix de son alimentation. L’important est de s’en rendre compte et de changer sa façon de manger et son attitude envers la nourriture. Intéressez-vous réellement aux aliments, à leurs apports et leurs bienfaits pour la santé. Ainsi, vous serez en capacité de vous dénouer de ce contrôle permanent en connaissant mieux vos apports journaliers. De plus, pour diminuer ce contrôle, pensez à ne pas trop vous imposer de restrictions. Plus votre corps subira des restrictions, moins il aura les apports dont il a besoin et par conséquent moins d’énergie. Les restrictions sont très compliquées à tenir sur la durée et peuvent parfois faire l’effet inverse que celui souhaité au préalable (perdre du poids par exemple).

Le contrôle de l’alimentation peut rassurer beaucoup de personnes ayant la volonté de maîtriser leur poids. Le contrôle n’est pas une mauvaise chose, s’il laisse place à l’imprévue et aux envies / besoins du corps selon les moments de vie. Savoir s’écouter reste avant tout une priorité, que ce soit pour une prise, une perte ou un maintien du poids.

Comment découvrir les besoins de son corps ?

Selon Lise Bourbeau, votre corps a besoin de 6 éléments nutritifs pour bien fonctionner. Il vous fait savoir lequel lui est nécessaire quand vous ressentez la faim ou la soif. Dans tel ou tel cas, celui-ci peut avoir besoin d’eau, de protéines, de lipides (gras), de glucides (sucres), de vitamines ou de minéraux.

« Lorsque vous ingérez tout autre élément, vous donnez à votre corps une charge importante de travail, ce qui lui enlève de l’énergie, alors que le but souhaité pour bien le nourrir est de lui en procurer. C’est donc une indication que tu n’es pas à l’écoute de tes besoins, en général. Par exemple, les sucres raffinés, les amidons blancs, les gras non essentiels, l’alcool, le tabac, la caféine ainsi que tous les produits chimiques sont tous des ingrédients qui exigent beaucoup de travail de ton corps dans ses fonctions de digestion, d’assimilation et d’élimination ».

Pour (re)trouver une alimentation saine, il est possible de mettre en pratique quelques actions vous permettant de mieux respecter votre corps. Tout d’abord, la mastication est un facteur important car il permet de débuter une phase de prédigestion rendant la digestion moins compliquée. Ensuite, manger doucement permet de se sentir rassasier plus vite et donc d’avoir un apport énergétique cohérent avec ses besoins. Allant de pair, il ne faut pas non plus se forcer à finir si l’on n’a plus faim, l’objectif encore une fois est de donner à son corps ce dont il a besoin, ni plus, ni moins.

Selon nos équilibristes, Caroline Jeauneau-Rosec et Patricia Tréanton, respectivement hypnothérapeute et relaxologue, il n’y pas UNE alimentation saine pour soi. Il faut tester, expérimenter et écouter les ressentis de son corps, les croyances associées. Comme le précise Patricia, manger du pain bio si l’on est intolérant.e au gluten ne sera pas sain pour notre corps, il faut s’adapter à notre personne et s’écouter.

L'harmonie des 3 corps

Toujours selon Lise Bourbeau, nous avons trois corps et donc des besoins différents pour chacun d’entre eux. Afin d’être heureux, vos trois corps doivent être au service de votre être.

Le corps physique :

  • Prendre le temps de bien respirer
  • Boire 2 litres d’eau par jour
  • Manger quand on a faim et ce dont le corps a besoin
  • Faire des exercices ou de la marche au moins 4 fois par semaine
  • Prendre le temps de se reposer et dormir quand le corps en a besoin

Le corps émotionnel :

  • Avoir des buts à court, moyen et long terme
  • Ressentir le plaisir à atteindre ses buts
  • Se permettre d’avoir des désirs sans se sentir coupable
  • Voir la beauté chez les gens et ce qui nous entoure plutôt que de critiquer
  • Avoir confiance en nos capacités, nos forces plutôt que de se dévaloriser
  • Savoir s’amuser et être joyeux

Le corps mental :

  • Oser être soi-même en respectant ce que nous voulons être
  • Être vrai avec soi-même et avec les autres
  • Lâcher prise sur les résultats en faisant confiance à l’univers, que la vie est parfaite et que tout ce qui nous arrive est nécessaire aux besoins de notre être
  • Savoir qu’il y a toujours une ou plusieurs solutions à tout problème, ce qui permet d’aller vers une solution plutôt que de se laisser influencer par nos peurs
  • Vivre son moment présent plutôt que de regretter le passé et s’inquiéter pour le futur

Finalement ...

Pour conclure cette thématique si personnelle qu’est l’alimentation, nous vous recommandons le livre de Lise Bourbeau « Stop au contrôle : et si votre relation à la nourriture vous permettait de mieux vous connaître ? ». Vous réaliserez de quelle façon vous contrôlez votre alimentation et combien ce contrôle peut vous être néfaste. La résumé du livre est le suivant : vous apprendrez à reconnaître rapidement les blessures émotionnelles qui vous empêchent de bien vous nourrir. Par des techniques simples et accessibles, vous transformerez à jamais votre vie.

Il est également important de savoir s’écouter et écouter les besoins que notre corps nous indique. Rien ne sert d’essayer la même alimentation au sein d’une famille par exemple car les besoins énergétiques sont différents. Ecoutez-vous et soyez bienveillant.e envers vous !

« Nous sommes ce que nous mangeons, mais ce que nous mangeons peut nous aider à être beaucoup plus que ce que nous sommes ». Alice May Brock

Des réponses d'équilibristes

« Le rapport à l’alimentation est une affaire de goûts, de région, de climat, d’activité sédentaire ou pas et de vie seule ou en collectivité. Une alimentation saine est pour moi une alimentation variée, adaptée à son style de vie, en adéquation avec les produits de saison, et le plus possible bio. L’écoute de son corps est essentielle. L’approche via l’agilité comportementale et l’accompagnement que je fais sont composés de subtilité, de sensibilité et de bienveillance. Le lien avec l’alimentation saine se fait également de façon subtile pour laisser la personne prendre elle-même conscience de son comportement avec l’alimentation et ressentir l’envie de changer. » Agnès Courtois

nos dernières questions d'équilibre

Juil 15

Sophrologue Réflexologue Naturopathe

Sophrologue, Reflexologue, Naturopathe, Rendez-vous Equilibre, Centre Bretagne, Sophie Chacon, Finistère

Découvrir l'expert
Juil 15

Coaching et Accompagnement de la Performance

Coaching et Accompagnement de la Performance, Alan Pedrono, Rendez-vous Equilibre, Lorient, Vannes, Morbihan

Découvrir l'expert
Juil 15

Préparateur Physique et Mentale

La préparation mentale et physique peut vous accompagner au quotidien dans vos défis personnels et professionnels

Découvrir l'expert